Inox - Passivation

|La couche passive

L’inox possède la propriété remarquable d’être résistant à la corrosion de manière naturelle grâce à la présence en sa surface d'une très fine couche d’oxyde riche en chrome et qui se forme spontanément au contact de l'air. Cette couche est dite « passive » car elle empêche le métal d’interagir avec son environnement. Dans certaines situations, cette couche passive peut être endommagée et perdre localement sa résistance à la corrosion.

 

|Passivation, recréer une couche de protection

Le processus de passivation naturelle peut prendre plusieurs jours. Suite à un décapage par exemple, il est fortement conseillé de recréer une couche de protection de l’inox dans un délai très court afin d’éviter tout risque de contamination ou de début d’oxydation. Suite à cette passivation, une nouvelle couche d’oxyde de chrome se forme et protège naturellement le métal des agressions extérieures.

 

|Passivation, un traitement spécifique

Le traitement de passivation de l’inox avec une solution acide et oxydante, habituellement de l’acide nitrique ou de l'acide citrique, facilite le développement d’une couche passive de qualité.

 

|Technochim - Des bains de grande dimension

Technochim dispose de différents bains de passivation à l'acide citrique et à l'acide nitrique. Les bains peuvent accueillir des pièces de grande envergure vu leurs dimensions importantes (7m x 2,5m x 3m).

Sur le site de ses clients, Technochim opère selon les procédures en vigueur.