Life sciences, cosmétique

|Le monde de l'ultrapropreté

Le secteur pharmaceutique, mais également celui de la cosmétique ou celui de la biotechnologie, sont soumis à des règles sévères en matière d’hygiène. Les équipements utilisés pour la production et la distribution des fluides propres (aussi dénommés « Utilités propres ») comme l’eau pour injection (EPI) ou la vapeur propre (VP) sont fabriqués en acier inoxydable.

Dans ce domaine où l’ultrapropreté règne en maître absolu, l’état de surface de l’inox apparaît comme un critère essentiel. La qualité finale du nettoyage va directement dépendre du niveau de rugosité de la surface. Au plus cette rugosité est faible, au plus les risques d’oxydation et/ou de contamination diminuent.

Technochim intervient à différents moments de la vie d’une installation pharmaceutique ou biotechnologique.

Lors de la mise en service d’une nouvelle installation, Technochim nettoie l’ensemble des cuves et des tuyauteries afin d’éliminer les corps étrangers résiduels comme les graisses, les poussières, les limailles ou les oxydes de fer. Ce nettoyage est réalisé soit à partir d’une solution acide qui permet à l’inox de récupérer ses propriétés de résistance à la corrosion, soit à l’aide d’une solution alcaline pour éviter les risques de contamination par des micro-organismes. L’entreprise réalise également des maintenances préventives ou des interventions en urgence en vue de réduire au minimum le temps d’arrêt d’une installation et d’améliorer sa productivité.

Technochim a également conçu une technologie unique au monde qui élimine le rouging même dans les situations les plus critiques (rouging de classe III) sans modifier l’état de surface.